Encouragements à prier le Rosaire

Je disais le Pater : Quelle autre prière pourrait égaler celle que J’ai faite Moi-même ? » 655

 J’ai fait le Pater avec amour. Je vous l’ai enseigné avec amour. Ne le dites pas sans amour.  Prier, c’est se souvenir de Dieu. » 660

 « Ta prière, c’est une force qui fait une poussée en avant de Maé grâce, sur ceux que tu Me recommandes. » 713

En disant le chapelet pour la France : « Grâce du mystère descendez dans nos âmes » – « Dis cela trois fois en l’honneur de chacune des Personnes de la Sainte Trinité, et chacune t’exaucera. Oui, beaucoup de munitions à distribuer. Mais pour cela, il faut qu’il y ait des fabriques. Sois comme une fabrique de prières et Je les dispenserai. Sinon, comment ferai-Je ma distribution, si J’e n’ai plus de réserves ? » 759

 « Ma Mère a des secrets. Elle les a pris en Moi. Elle opère sur ceux qui le lui demandent : Elle est si bonne ! Maintenant, dis-Moi des Pater et des Ave. J’en ai besoin pour les pauvres pêcheurs : mes fabriques de prières sont vite épuisées dans leurs réserves. Ne te laisse pas distraire de Moi. Sois toute devant Moi, en Moi, car Je suis Tout devant toi, en toi. Prie sans te lasser. » 803

Vous pouvez dire le chapelet ou le rosaire à l’aide des supports proposés ci-dessous.

Comment dire le Chapelet ou le Rosaire ?

Comment dire le Chapelet ?

Commencez par le signe de la Croix, puis suivez les différentes étapes du schéma ci-dessous.

1er Rosaire avec

Gabrielle Bossis
Le choix des textes a été fait par une petite sœur de la Consolation.

Textes tirés de l’ouvrage « Lui et moi ». Ecrit par Gabrielle Bossis (1874-1950) entre 1936 et 1950, il a été réédité en 2021 par Rassemblement à son Image. C’est Jésus qui parle à Gabrielle ; les passages en italiques qui peuvent précéder les paroles de Jésus sont des mises en situations ou des questions de Gabrielle à Jésus. Les numéros de chaque citation sont ceux de cette édition chronologique.

MYSTERES JOYEUX

Triptyque de Sainte-Colombe
de Van der Weyden

ANNONCIATION
Fruit du Mystère : l’humilité

« Avec Moi, fais bien toutes choses : les ordinaires pour imiter Ma Vie cachée. Les difficiles, pour imiter Ma Vie publique. » 925

« C’est te parler qui Me repose : mettre un peu de Mon Cœur dans le tien. […] Dis-Moi souvent : « Ta petite servante écoute. » 966

« Ton intention ne doit pas Me quitter jamais, de même que Ma pensée ne te quitte jamais ? […] Donne-Moi la main ! … Mets ton cœur dans le Mien, et va vers les autres en faisant la pauvreté de toi-même et en revêtant de ton cher Seigneur. Comme c’est Lui qui te servira alors ! […] Donne-Moi tout en toi. Et prends tout en Moi. » 1022

« Que tes yeux, tes oreilles, tes sens, Me cherchent à travers la nature. C’est le grand Jardin où se promène ton Bien-Aimé… peut-être dans l’espoir de te rencontrer ? Tant de choses jaillissent d’une rencontre… Sois avec Moi, petite âme choisie, avec Moi, ton Seigneur et ton Dieu. » 1139

« Ta demeure, c’est Mon CŒUR, c’est la Patrie du Ciel. Là, sont toutes joies, parce que là est l’exposition de Mes Amours et de leurs charmes. » 992

« Ayons la même demeure sur la terre, puisque nous aurons la même au Ciel ! Commençons le Ciel, ce sera si doux pour Moi… Tu veux bien rendre heureux ton Dieu Sauveur ? Alors, que ta pensée se tourne toujours vers Moi. » 1000

Je disais : Marie avait un Foi que n’aura jamais aucune créature humaine. « Tout ce qui est à une mère est aussi à ses enfants. As-tu jamais rencontré une mère refusant de partager ? Tout. Elle donne tout, si tu le lui demandes. Enrichis-toi donc par Elle, pour Ma Gloire. » 1037

« Remercie des grâces qu’a reçues Ma Mère, et demande à Ma Mère de Me remercier des grâces que Je te donne sans cesse. Aide-toi souvent de la Communion des Saints de la terre et du Ciel. » 1094

« Désire la sainteté ; quête-la comme une femme pauvre. Demande-la à Ma Mère, tous les jours, de t’y conduire, de t’introduire plus avant dans Mon CŒUR. C’est une Mère si bonne ! […] Rappelle-toi comme une maman arrange la toilette de sa petite enfant avant de la présenter au salon. Elle ! … fera-t-elle moins bien en vous présentant devant Moi ? » 1096

La visitation de Fra Angelico 

VISITATION
Fruit du Mystère : Charité fraternelle

« Crois-tu que Je reste dans le silence avec ceux qui cherchent à causer avec Moi ? Cause avec Moi ! » 179

 « Que ta vie soit un constant recueillement, une incessante conversation avec ton Seigneur. » 182

 « Respecte bien la piété des autres. Chacun a sa manière pour venir à Moi. » 185

 « Exerce-toi à t’adresser au prochain dans l’attitude d’une inférieure. » 213

 « Quand tu parles ou même que tu penses avec hauteur, cela provient de ta bassesse. Quand tu te montres la servante des autres, cela te grandit. » 222

 « Souris au prochain comme si tu Me souriais. Je suis le prochain. » 223

 « Va avec rapidité et enthousiasme comme si Dieu était au bout du chemin. » 291

 « Disparais en Moi. Je paraîtrai en toi. » 423

 « Ce n’est pas avec les gens qui sont aimables qu’on a du mérite à être aimable… c’est avec les gens qui ne le sont pas. » 490

 « Que ta vertu se traduise en actes de charité. La charité revêt tant de formes ! Tu as su la bonté de Ma Mère. » 508

Nativité- Lorenzo Costa

 

NATIVITE
Fruit du Mystère : Esprit de pauvreté

« Avec Moi, sois simple, comme en famille. » 23

 « Crois-tu que ce n’est rien pour Moi quand tu M’aimes ? »  500

 « Participe à la Joie du Seigneur. Répands la Joie du Ciel. » 506

 « Mets en Moi ta pensée continuelle. Pense à Ma Mère, qui pensait à Dieu. Craindre et se confier : humilité et amour. » 513

 « Mère, non pas seulement de Moi, mais de toi. Tout ce jour, appelle-la ta Mère. Si je t’ai donné la joie, c’est pour que tu la donnes aux autres, avec le charme que J’y mettrais. Ne garde rien. Donne tout en Mon Nom. » 545

 « Tu me demandes de nouvelles manières pour M’aimer ? Union, Union, Union. Toi qui aimes ce qui est beau, pourquoi ne copies-tu pas la voie d’enfance ? » 671

 « Chaque matin, demande à Ma mère de bénir ta journée. Elle prend soin de vous. Comme Elle prenait Mon soin, en Me serrant sur son Cœur. » 735

 « Oh oui ! Réjouis-toi ! Sais-tu ce qu’était la terre avant Ma venue ? Il y avait Dieu et il y avait les hommes. Maintenant Dieu est devenu l’un des hommes, l’un de vous… Quel amour ! Quelle union possible entre vous et Lui… Sens-tu bien la différence ? Remercie-moi de toutes tes forces et sois Mienne plus que jamais. » 805

 A Noël, à la messe de minuit : « C’est maintenant… Nais avec Moi à une nouvelle vie. Surveille. Veille. Tiens-toi pure d’intention. » 809

Présentation de Jésus au Temple

 

PRESENTATION
Fruit du Mystère : la Sagesse

« Ressemble-Moi. Vous serez jugés sur Ma ressemblance. Regarde. Compare. Humilie-toi. » 510

 « Même dans les mystères joyeux, Ma Mère a rencontré souffrances et sacrifices. Que dans tes joies il y ait Ma part. » 544

 « Demande-Moi qu’à chaque moment présent soit le plus grand amour de ton cœur à MON CŒUR. Fais souvent des actes d’humilité, comme Ma Mère. Fais-en souvent. » 586

 « Ma Mère devait souffrir pour être co-rédemptrice du monde. » 598

 « Voici le Sauveur, le Messie, appelé, désiré. Le sauveur de chacun, de toi. Demande-Moi de te sauver de tes fautes quotidiennes, de tes habitudes répréhensibles, du mauvais toi-même, et Je t’en sauverai. » 806

Vie cachée à Nazareth

 

RECOUVREMENT ET VIE CACHEE A NAZARETH
Fruit du Mystère : la Recherche de Dieu en toutes choses

« Est-ce que tu peux douter de Mon Amour ? D’autres seront célébrés sur scènes, avec bruit ; pour toi, reste cachée. » 41

 « Commence le Ciel. Vivre en famille avec Lui. » 60

 « Que ce ne soit pas une fatigue de prier. Pourquoi te donnes-tu tant de mal ? Que ce soit tout simple, tout bon, une causerie de famille. » 196

MYSTERES LUMINEUX

Baptême du Christ – Fra Angelico

 

BAPTEME DE JESUS
Fruit du Mystère : L’état de grâce baptismale

« Quand tu m’aimes, tu te purifies. » 27

« …3 égales Personnes. Elles sont tiennes. Elles sont vôtres. Pense souvent à leur Présence en toi. C’est de l’Amour… Même un tout petit regard intérieur, un éclair, Me fait plaisir. » 317

« Etre en état de grâce, c’est être en état de Christ. » 447

« Je donne à chaque âme la vie qui peut la mieux conduire à Moi. » 511

Noces de Cana – Fra Angelico

 

NOCES DE CANA
Fruit du Mystère : La confiance

« Je change tes prières en Mes prières, mais si tu ne pries pas… Puis-je faire fleurir une plante si tu ne la sèmes-pas ? » 30

« Ma Mère ne vivait que pour Dieu. Elle n’avait aucun égoïsme, aucun retour sur elle-même. Elle répondait exactement au but du Créateur faisant la créature. » 437

« Quand tu pries Ma Mère, unis-toi aux épanchements que J’avais avec Elle sur terre. » 571

Ma mère t’offre à Moi. Je t’offre à Ma Mère. » 576

Fra Angelico

 

PREDICATION EVANGELIQUE
Fruit du Mystère : L’annonce du royaume

« Je change tes prières en Mes prières, mais si tu ne pries pas… Puis-je faire fleurir une plante si tu ne la sèmes-pas ? » 30

« Ma Mère ne vivait que pour Dieu. Elle n’avait aucun égoïsme, aucun retour sur elle-même. Elle répondait exactement au but du Créateur faisant la créature. » 437

« Quand tu pries Ma Mère, unis-toi aux épanchements que J’avais avec Elle sur terre. » 571

Ma mère t’offre à Moi. Je t’offre à Ma Mère. » 576

 « Les moines quittaient parfois leur thébaïde pour aller prêcher. Fais toutes choses en chantant le Père qui est Vie. » 507

Tu auras toujours des combats sur terre. C’est l’Eglise militante. » 521

« J’ai vécu sur la terre dans la contradiction. Ne t’étonne pas si tu la rencontres. » 600

« Sauve ! Imite ! Mon métier était de sauver. Sauve, en M’offrant tout. » 609

« Toi qui as voyagé, tu as vu que la terre est peu grande. Demande-Moi la conversion de ces peuples. Et quand même la terre serait plus vaste, Ma Miséricorde a-t-elle des limites ? » 634

« Dis : Père Saint, je Vous offre JESUS mourant dans ma mort, je vous offre le CŒUR de JESUS dans chacun des battements de mon cœur. » 635

« Vis tout droit pour Moi. Quand tu parles, que l’on voie bien qu’en toi il n’est question que de Moi. Ne crains pas de Me nommer dans la conversation. Tous, sans le savoir, ont besoin de Moi. Et le Nom de Dieu peut éveiller le Bien dans les âmes. Tu en prendras l’habitude. Je t’aiderai… Aime semer mon Nom dans les mots que tu prononces, comme une réparation tendre pour la douleur que Me causent ceux qui veulent M’effacer de partout, même de l’âme des petits enfants. Sème Mon Nom. Je ferai grandir. » 734

« Je change tes prières en Mes prières, mais si tu ne pries pas… Puis-je faire fleurir une plante si tu ne la sèmes-pas ? » 30

« Ma Mère ne vivait que pour Dieu. Elle n’avait aucun égoïsme, aucun retour sur elle-même. Elle répondait exactement au but du Créateur faisant la créature. » 437

« Quand tu pries Ma Mère, unis-toi aux épanchements que J’avais avec Elle sur terre. » 571

Ma mère t’offre à Moi. Je t’offre à Ma Mère. » 576

 « Les moines quittaient parfois leur thébaïde pour aller prêcher. Fais toutes choses en chantant le Père qui est Vie. » 507

Tu auras toujours des combats sur terre. C’est l’Eglise militante. » 521

« J’ai vécu sur la terre dans la contradiction. Ne t’étonne pas si tu la rencontres. » 600

« Sauve ! Imite ! Mon métier était de sauver. Sauve, en M’offrant tout. » 609

« Toi qui as voyagé, tu as vu que la terre est peu grande. Demande-Moi la conversion de ces peuples. Et quand même la terre serait plus vaste, Ma Miséricorde a-t-elle des limites ? » 634

« Dis : Père Saint, je Vous offre JESUS mourant dans ma mort, je vous offre le CŒUR de JESUS dans chacun des battements de mon cœur. » 635

« Vis tout droit pour Moi. Quand tu parles, que l’on voie bien qu’en toi il n’est question que de Moi. Ne crains pas de Me nommer dans la conversation. Tous, sans le savoir, ont besoin de Moi. Et le Nom de Dieu peut éveiller le Bien dans les âmes. Tu en prendras l’habitude. Je t’aiderai… Aime semer mon Nom dans les mots que tu prononces, comme une réparation tendre pour la douleur que Me causent ceux qui veulent M’effacer de partout, même de l’âme des petits enfants. Sème Mon Nom. Je ferai grandir. » 734

La transfiguration – Fra Angelico

 

LA TRANSFIGURATION
Fruit du Mystère : La grâce d’une vie antérieure

« Trop peu contemplent et honorent Mon Âme. » 176

Tandis que je rendais des hommages de tendresse à Son Visage : « Ah ! Si tu faisais cela plus souvent… On n’ose-pas. On n’ose pas assez ! » 296

« Rappelle – toi que tu es créée à l’image de Dieu. Excite, développe, ingénie-toi à augmenter ton amour de Dieu et du prochain : c’est un travail de toute votre vie. Je construis une maison en toi : ce sera un temple pour Ma gloire. N’attends rien de toi. Attends tout de Moi. » 313

« Efface-toi. Contemple. C’est l’occupation éternelle. Tes relations plus touchantes avec le prochain éclaireront tes relations avec les Trois Personnes présentes en toi. » 345

« Quand tu me consoles, J’imprime MA FACE sur ton âme. » 360

La cène – Fra Angelico

 

INSTITUTION DE L’EUCHARISTIE
Fruit du Mystère : L’amour de l’Eucharistie

« Je suis l’Hostie. Tu es l’ostensoir. Les rayons d’or sont Mes Grâces à travers toi. » 124

« Mets-toi toute sous le Manteau Blanc – l’Hostie. Etends-toi sur le bois et mets ta tête sur Mon CŒUR. » 130

« Je pensais à sa Fête-Dieu et il m’a dit : « Quand j’aurai toutes les préférences, toutes les préférences de toutes les âmes, ce sera vraiment Ma Fête-Dieu. » 131

Après la Communion, je disais à JESUS que je voulais être une hostie et que le Seigneur soit avec moi : « Je suis dans toutes les hosties de la terre. La Paix… Etre dans le Royaume de la Paix… Sais-tu ce que cela veut dire ? … » 134

Pendant que je cueillais des roses pour la procession du Saint-Sacrement : « Toutes les fleurs de la terre sont à Moi. Pourtant, celles que tu M’offres pour orner Mon passage devant ta maison sont un « cadeau » cher à Mon CŒUR. » 135

Après la communion : « Même dans l’aridité, n’interromps pas « notre conversation ». Tu as admiré les tapis multicolores que l’on me fit, au passage de Ma Fête-Dieu ? Prépare-M’en de plus beaux tout le long du jour, faits en sacrifices et en actes de vertus. Je passe. » 172

Pendant la messe, à l’offrande du vin mêlé d’eau : » Mets-Moi avec toi et offre dans ton âme à Notre Père. » 278

« Aujourd’hui jeudi, vis pour l’Hostie, comme une autre hostie. » 301

Après la Communion : « Je suis le CŒUR vivant. » 444

« Je demande à Ma Mère de te préparer à Me recevoir. Demande-le-lui en souvenir de sa première communion du Jeudi Saint. Quand ton vêtement a reçu quelque tache, tu t’empresses d’en faire disparaître les traces. Quand tu t’aperçois d’une tache sur ton âme, efface aussitôt dans une invocation à Ma Mère et à Ma Miséricorde. » 550

A L’élévation : « Je suis Celui qui expie. Mets toutes tes fautes depuis les premières sur l’autel et à l’oreille du Père, tendrement, dis-Lui ta contrition. » 835

« Votre messe, c’est votre vie, couronnée par votre mort et c’est si simple ! S’unir à Ma Vie dans vos actions les plus ordinaires qui deviennent, alors, divinisées. Je le désire tant. » 943

MYSTERES DOULOUREUX

Agonie dans le jardin – Fra Angelico

 

AGONIE
Fruit du Mystère : Le regret de nos péchés (la contrition)

« Jamais tu ne mettras dans ta reconnaissance autant d’amour et de joie que J’ai mis d’amour et de joie à souffrir pour vous sauver. » 76

« Quand un objet a besoin de réparations, on le confie entre les mains de l’ouvrier. Mets donc ton âme, silencieuse et immobile, sous Mon Regard. Je répare. » 107

Pendant une souffrance, j’ai entendu : « Maintenant, c’est toi qui offres. » 150

« Ne vois pas de fautes là où il n’y a que faiblesse de nature. Ce qui Me fait souffrir, c’est l’indifférence. » 177

« Mets ton cœur sur Mon CŒUR, aspire, Bois Ma souffrance. Purifiez-vous. » 201

« As-tu travaillé à la Rédemption ? C’est la mesure de la sainteté. Travaille à la Rédemption. » 478

« Quand tu pries, regarde-Moi dans telle ou telle souffrance dans tel ou tel lieu, cela donnera plus de force à ta prière. » 564

« Contemple Mon CŒUR à toutes les phases de Ma passion. » 619

« Quand tu contemples Mes yeux, demande-Moi de faire du bien avec tes yeux. Quand tu contemples Mes lèvres, demande-Moi de faire du bien par tes lèvres. » 620

« Toi qui t’es promenée à Jérusalem dans les jardins de Mon agonie, approche-toi de Moi. Console-Moi. Charme-Moi. Offre Mes Sueurs au Père pour la conversion des pécheurs et la délivrance du Purgatoire. Toi, prie avec Moi. Prions ensemble. Offrons les sueurs de Ma Mère, qui de loin, partageait Ma douleur… Tu vois bien, Moi, dans le jardin ? Rappelle-toi la scène. Vois Mon CŒUR presque mourant, tendant toute sa volonté à sauver le monde ! » 785

La flagellation du Christ – Fra Angelico

 

FLAGELLATION
Fruit du Mystère : La mortification de nos sens et de notre corps

« Crois à la purification infinie de Mon Sang. » 9

« Ne Me laisse pas sans tes souffrances, elles aident les pécheurs.» 49

« Habite Mes plaies. Pénètre dans les chairs douloureuses… Laisse-toi laver…, et non seulement les pieds, mais la tête… » 111

« Prends Mon sang que J’ai soif de te donner pour effacer tes fautes. Prends Mon sang, dans Mon cœur· » 143

« Douterais-tu de la vertu de Mon sang ? Tu sais bien qu’une goutte suffirait pour effacer les péchés de l’univers. Lave-toi dans Mon sang. » 160

« Souffre dans ta chair en union à Moi, comme si J’avais été moqué et flagellé ce matin. » 171

« Jouis. Il faut que rien de ce que J’ai souffert pour Vous dans Ma Passion ne soit perdu. Recueille tout. Offre-Moi à Moi. » (…) « Mes Plaies peuvent contenir le monde. Reste là (sur Son Cœur), ne dis rien. Échangeons nos souffrances, notre amour, dans le secret. Je te vis. Toi, vis-Moi. » 355

« Honore Ma Face vivante : Mes yeux qui ont vu les instruments de Mes tortures. Mes oreilles qui ont entendu injures et insultes. Mes narines qui ont senti l’infection des crachats. Mes lèvres, posées sur le fiel. Mes joues, gonflées et meurtries. Toute ma figure défigurée. » 495

« Unis les fatigues de ton visage à Mon Visage défiguré par les coups, pour réparer tes fautes, les fautes du monde. Saisis toute occasion d’union. » 677

« Je te donne Mon Sang pour Le répandre sur les pécheurs. Oh! verse Mon Sang sur tous! Ne limite pas! Il est à vous. » 714

« Je te donne Mon Sang comme manteau pour ton âme. Toi, donne-Moi ton amour pour Me couvrir. » 733

« Quand tu te mortifies, c’est comme si se renouvelait Ma flagellation devant le Père pour les pécheurs. Comme si ton corps était Mon Corps.  Vous êtes Mes membres, tu comprends ? J’épouse vos actions quand vous Me les donnez, et plus réellement que tu ne le supposes. » 767

 

La Passion du Christ – Fra Angelico

 

COURONNEMENT D’EPINES
Fruit du Mystère : La mortification de nos sens et de notre corps

« Si tu n’avais pas de « petites » épreuves, comment pourrais-Je te donner de « grandes » récompenses ! » 56

« Vois-Moi en les autres. Cela t’aidera à être plus humble. » 62                                      

« J’espère que tu n’as pas peur de Moi ? Tes péchés ? Je M’en charge. » 92

« Je cherche des souffrances qui veuillent bien s’unir aux Miennes. » 120

« Vis de contraires. Vis d’humilités en place de tes orgueils. Vis de pénitences en place de tes lâchetés. Vis de contraires. » 140

« Pour te faire toute petite, ne diminue pas tes dons, pense seulement que tous viennent de Moi. » 159

« Tu sais bien, quelquefois, Je te demande de sacrifier un sacrifice. » 161

« Prends le sang qui coule des épines, laves-en le monde. » 254

« Maintenant, rends hommage à Ma Volonté, à Ma Mémoire, à Mon Entendement, à tout ce que tu sais qui peut souffrir dans les facultés de l’homme. Rappelle-toi surtout Ma délicatesse, plus grande que celle des autres hommes. » 405

« Offre-Moi tes actions les plus ordinaires, les plus petites, comme un bouquet de fleurs des champs. Est-ce qu’on ne les aime pas, ces petites fleurs des champs ? Tresse-M’en une couronne. Pour une tresse, il en faut beaucoup. Ne te lasse pas de Me les poser sur le front, Mon front déchiré par les épines. » 756

« Prends Ma tête couronnée d’épines dans tes deux mains, et offre au Père toutes les gouttes de Mon Sang pour les pauvres soldats qui combattent. Mon Sang est un apaisement, une purification, une force : si tu savais !… » 824

Le portement de croix – Fra Angelico

 

PORTEMENT DE CROIX
Fruit du Mystère : La patience dans les épreuves

« Enferme-Moi dans ton cœur par un signe de croix comme derrière deux barreaux. »

« Ne t’arrête pas au détail. Va, le regard fixé sur Mon Amour. Tu tombes ? Relève-toi et regarde-Moi de nouveau. » 10

Ce matin à six heures moins cinq, obligée de faire rapidement le Chemin de la Croix avant la messe. Il m’a dit : « Pense à la hâte que J’avais Moi-même de parcourir la Voie douloureuse afin de mourir pour vous. » 15

« Commence ton chemin de la Croix en sortant de ta maison, en union avec le trajet que J’ai dû faire depuis le jardin de Mon agonie. » 40

« Reçois en souriant les petites épreuves de chaque jour, tu panses Mes Blessures. »  166

« Maintenant que tu M’as offert tes souffrances, considère les Miennes. 205

« Reçois toute épreuve comme venant de Ma Main. Rappelle-toi que J’ai embrassé Ma Croix. Quand tu es fatiguée, « pense à Moi, fatigué. Four être Mon disciple, il faut non seulement porter sa Croix, il faut la « prendre ». » 341

« À chacune des stations, tu considéreras Mon Amour. » 370

« Offre-Moi au Père, offre-Moi dépouillé. » 407

À la station du Dépouillement : « Examine bien tes paroles. Aie la pauvreté de toi. » 444

Chemin de la Croix, station de la rencontre avec Sa Mère. « Quand Elle m’embrassa, Elle fut tachée de Mon Sang. Demande-Lui d’employer ces gouttes à la conversion. Ne cherche jamais les récompenses de la terre. C’est trop court. » 487

« Si tu avais donné un signe à une amie, tu aimerais le voir souvent ? Moi, Je vous ai donné le signe de la Croix. Fais-le fréquemment comme un trait d’amour et d’union. Jusqu’à quand auras-tu comme des distances avec Moi ? » 574

Chemin de Croix. « Pendant ce chemin de la Croix, tu regarderas Mes yeux. Tu n’y verras que de l’extrême Douceur au milieu des cruautés, et de l’extrême Amour. » 616

Chemin de Croix. « Même quand tu M’enfermes dans ta pensée, c’est comme si tu Me gardais et soulageais Mon Corps. C’est comme si tu M’honorais tout entier dans une sépulture vivante. Tu comprends ? Tu M’accueilles. Et ce n’est pas pour toi un grand effort de penser à Moi !… » 784

Chemin de Croix. « Considère le long de Mon chemin Mes sentiments d’abandon envers le Père. Mes désirs de votre salut. Demande-Moi l’amour de la croix. Pour Me ressembler. Pour obéir au Père. » 819

« Dans ton chemin de croix, offre à chaque station, au Père, le Sang que J’y ai versé pour le salut du inonde. » 941

Crucifixion – Fra Angelico

 

CRUCIFIEMENT
Fruit du Mystère : Un amour plus grand pour Jésus, mort pour nous sauver

« Cache toi en Moi. Nourris le monde de tes souffrances. C’est comme cela que tu seras Mon épouse. » 25

« Une épouse qui ne contemplerait pas fréquemment les yeux de son Époux, serait-elle une Epouse ? » 39

« Regarde Mes Pieds cloués, ils ne pourront plus jamais marcher. » 93

« Est-ce que ton cœur peut rester fermé devant Mes Plaies ouvertes ? » 157

« Mes plaies… pas seulement l’ouverture. Entre. Elles sont béantes. Vois la chair, les muscles rompus. Bois le Sang. C’est pour vous. Pour toi. Entre. » 172

« Offre-Moi souvent, tous les jours, ta mort, comme tous les jours J’offre la Mienne à Mon Père » 191

J’avais exposé la tête du Christ du P. Bernard devant ma table, et en Lui offrant mon repas je Lui disais : « Est-ce que Je soulage Tes souffrances ? » Il m’a répondu : « Rien qu’en achetant et en honorant Mon visage sur la Croix, en L’appliquant sur le mur de ta maison, tu M’as soulagé. » 197

« Tes désirs de te laver dans Mon cœur ou sous la Fontaine de la Croix te purifient déjà. » 259

« Mets ton âme dans Mes deux Mains percées. » 324

« Je suis éternellement mourant de soif de votre salut. Désaltère. » 473

Tandis que je baisais en esprit la plaie de Son côté : « Demande à Ma Mère de doubler chacun de tes baisers. Comment te parlerai-Je si tu ne prends pas le moyen de te rappeler Mes Paroles ? … » 515

« Entre dans les plaies de Mes mains. Si tu blessais ton prochain, tu Me blesserais : est-ce que tu supporterais d’écorcher Mon Corps ? » 521

« Ne pouvais-tu nous sauver sans mourir ? » « Je suis mort pour mieux vous donner la Vie. Sois joyeuse ; toujours. Ton cœur dans le Mien, brûlant. Je t’aime à la « Folie » : est-ce que la Folie de la Croix ne te le prouve pas ? » 690

Chemin de la Croix. Je disais : « Je crie si fort mon amour que Vous n’entendrez pas les coups de marteau. » « Que J’ai besoin d’être consolé ! Condamné à mort… à cette mort… sais-tu ce que c’est ? » (…) Quand l’amour de la Croix entre, s’enfonce dans une âme, elle vit dans une joie que le monde ne connaîtra pas, lui, qui n’a que des plaisirs ; mais la joie est à Moi et aux miens, Mon amie. » 750

« Recommande-Moi, dans ton cœur, tous ceux qui ne sont pas dans Mon Amour. A 3 heures, salue- Moi d’un mot d’amour, en souvenir… » 793

MYSTERES GLORIEUX

La résurrection – Fra Angelico

 

RESURRECTION
Fruit du Mystère : La foi

« Voici le Sauveur, le Messie, appelé, désiré. Le Sauveur du monde, le Sauveur de chacun, de toi. 47

« Seigneur, pourquoi te caches-Tu ? As-Tu peur que je Τ’aime trop ? » ; Lui : « Il Me faut éprouver ta foi. » 112

« Tu n’es qu’un tissu de miséricordes. » 121

« Demande-Moi toutes grâces. Ne pense jamais : Cela est impossible, Il ne pourra me l’accorder… Appuie ta tête sur Mon épaule de Ressuscité. » 427

« Sème des « Gloria Patri et Filio et Spiritui Sancto », afin que ces lieux soient sanctifiés à l’honneur du Père, notre Père. » 428

« Mets l’humanité entière avec Moi sur les genoux de Ma Mère, afin qu’Elle panse nos blessures, qu’Elle referme nos plaies, qu’elle nous embaume pour la Résurrection. » 832

Ascension – Fra Angelico

 

ASCENSION
Fruit du Mystère : L’espérance et le désir du ciel

« Fais des actes d’espérance. Sors de toi. Entre en Moi. » 35

« Espère à en perdre pied. » 332

« La vie d’amour entre le Créateur et la créature aurait pu ne commencer qu’au Ciel. Je suis venu l’allumer sur la terre afin de la hâter. » 363

« Demande-Moi le goût de l’Éternel. » 430

« J’ai ouvert le Ciel à tous, mais chacun est libre. C’est vous, Mes frères, qui devez compléter le salut des hommes en Me le demandant, en souffrant pour eux. » 582

« Tu donnes trop d’importance aux choses de la terre. Pas assez aux choses du Ciel. La terre n’est qu’accidentelle. Le Ciel est ton but. Ce n’est pas le Ciel qui est accidentel : il dure toujours. Ce n’est pas la terre qui est ton but ; elle n’est qu’un passage rapide. En toute action, vois ton Éternité. » 842

Pentecôte – Fra Angelico

 

PENTECOTE
Fruit du Mystère : La descente du Saint Esprit dans nos âmes

« Pour quoi Me parles-tu comme si J’étais très loin ? Je suis tout près… dans ton cœur. » 97

« Je ne te demande pas la Perfection — ce serait difficile pour toi — mais l’Esprit de perfection. Aie toujours la volonté de faire très bien. Et cela, avec grand amour. » 146

« Partage ta journée en trois phases : Le matin à ton réveil, donne-toi au Père Créateur qui t’offre son fils en nourriture. Après la messe : donne-toi au Fils qui est en toi. Endors-toi dans le Saint-Esprit qui est l’amour. » 152

« Je t’ai priée de t’endormir dans l’Esprit saint, parce que votre dernier soupir doit être dans l’Amour. » 186

« Ma pauvre petite fille ! Appelle, appelle toujours l’Esprit de Sainteté. » 305

« Qu’aujourd’hui tes œuvres soient saintes. Appelle l’Esprit de sainteté. Demande-Lui qu’il te remplisse d’amour. » 318

« Mes rapports avec le Père ? Amour. Mes rapports avec l’Esprit ? Amour. Prends modèle pour tes rapports avec le prochain. » 546

La dormition de la Vierge – Fra Angelico

 

ASSOMPTION
Fruit du Mystère : La grâce d’une bonne mort

« Ne dis pas : « Gloire au Père, au Fils », d’une manière si vague, mais souhaite cette gloire dans tel ou tel de tes actes. » 68

« Sais-tu ce qu’est la Bonté ? La Bonté, c’est Ma Mère. » 133

« Quand ta vie s’arrêtera, que ce soit par un cri d’amour ! » 219

« Honore Ma Mère dans l’éternelle Pensée du Père, parce qu’Elle a exactement rempli la mission de cette pensée. Ma nourriture était la Volonté de Mon Père. » 306

« La terre n’est qu’un passage. Pénètre-toi de cela. » 340

« Appelle Ma Mère ta Sœur. Varie les appellations, pour réveiller ta tendresse. » 445

« Tous les noms les plus beaux sont encore au-dessous de la Beauté de Ma Mère. Tu rappelles : « Astre d’or, Fontaine scellée, Fleur parfumée… » On ne peut dire sur terre qu’une très petite partie d’Elle. Je te dis cela pour te donner confiance. » 766

Le couronnement de la Vierge – Fra Angelico

 

COURONNEMENT DE LA TRES SAINTE VIERGE
Fruit du Mystère : Une grande dévotion dans la Vierge Marie

« Où est toute Beauté et tout Charme, Je suis. » 19

« Considère toute chose en vue de l’Eternité. » 155

« Sois de celles qui ayant le pied sur la terre ont la tête et le cœur dans Ma conversation.  N’aie pas soucis de la terre. Vis en Moi. Aie soucis de Ma Gloire, des choses de l’Amour. Habite-Moi. » 162

« Je t’ai priée de t’éveiller entre les bras du Père, parce que chacun de tes matins est une nouvelle création. » 184

« Pour être sainte, il faut « d’abord » vouloir être sainte. Vous ne naissez que pour la sainteté. » 236

« Efface-toi. Contemple. Contemple. C’est l’occupation éternelle. Tes relations plus touchantes avec le prochain éclaireront tes relations avec les Trois Personnes présentes en toi. » 345

« Sois tendre avec Moi. Sois toujours plus tendre. Je te rendrai tout, tout, dans la gloire d’Amour. Donne-Moi ton corps, donne-Moi ton âme, comme une humanité de surcroît. Qu’aurais-Je pu faire de plus ? Ne vous ai-Je pas tout donné ? Que chacun de tes actes porte Mon sceau. » 368

« Que ta vertu se traduise en actes de charité. La charité revêt tant de formes ! Tu as su la bonté de Ma Mère ? Alors, pense à la Bonté de Dieu, qui a fait la bonté de Ma Mère. » 508

« La Trinité est en toi. La Trinité est en ce temple. En Ma Mère, qui vous renferme tous. Jusqu’à quand auras-tu comme des distances avec Moi ? » 580

Comme je disais : « Comment arriverai-je à imiter l’eminente perfection de la Sainte Vierge ?) « Pense que tu es Sa Fille, et que tu hérites d’une telle Mère. » 697

« Je suis l’Etre stable, inchangeable. Je suis la Présence. Je suis le Regard. Je suis Celui qui contient tout. Je suis l’instant comme Je suis l’Eternité. Je suis la Richesse d’amour. Je suis Celui qui appelle afin que vous veniez sans crainte vous jeter sur Mon cœur. J’appelle.Toi, au moins, sois la réponse. » 822

Sur la tombe de Gabrielle Bossis, selon sa volonté est gravé.

Ô Christ mon frère !

Travailler près de Toi

Souffrir avec Toi

Mourir pour Toi

Survivre en Toi

PSD_16F4
You cannot copy content of this page